was successfully added to your cart.
Economie, finance

Entreprenez sans frein dans les Pays baltes

By 5 octobre 2019 octobre 11th, 2019 No Comments

Les pays baltes sont parmi les derniers entrés dans au sein de la famille européenne et pourtant près de 30% des nouvelles créations d’entreprises technologique y ont élu domicile. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Skype ou encore Transferwise, n’ont pas surgit de grands clusters d’entreprises que nous connaissons tous aujourd’hui, mais bien de ces petits pays comptant au total 7 millions d’habitants.

L’esprit d’entreprise est profondément ancré dans la population, et se remarque dans le nombre de concours d’entreprise, pitch, workshop, centre de coworking. Sans aller plus loin, pas moins de 930 événements de ce type en relations avec les nouvelles entreprises ont été organisés l’année dernière.

Fort d’un taux de croissance moyen de 4% en 2017 (l’un des plus élevé au sein de l’UE), les gouvernements baltes ambitionnent aujourd’hui de devenir le nouvel hub technologique incontournable en Europe du nord.

Pourquoi les pays baltes sont aujourd’hui une destination pour les entrepreneurs ?

Une administration entièrement dématérialisée :

L’ensemble des tâches administratives peuvent représenter un frein considérable à l’entreprenariat. Les pays baltes ont ainsi mis en place un statut d’e-signature permettant de faire l’ensemble des démarches de création de sociétés à distance. De la constitution des statuts, en passant par la signature des documents légaux, jusqu’à l’ouverture de compte bancaire, les démarches peuvent être réalisé n’importe où dans le monde.

Des conditions fiscales uniques :

L’Estonie et la Lettonie appliquent un taux d’impôt sur les sociétés de 0% sur les sociétés quand la Lituanie applique un taux de 15% qui peut être réduit à 5% pour les entreprises de moins de 10 salariés. Le code fiscal quant à lui est simplifié à l’extrême et tient uniquement sur quelques pages.

Convention de non-double imposition :

Les pays baltes ont des accords fiscaux avec 51 pays dans le monde. Ce qui donne accès à nombre d’entrepreneurs une exemption total d’imposition sur leurs revenus.

Réputation :

Si jadis la Lettonie était un lieu de création de sociétés offshores, les pays baltes n’ont aujourd’hui plus la réputation d’être des paradis fiscaux, mais davantage un vivier de sociétés onshores. Par ailleurs, ils sont membre de l’UE et de la zone euro, ce qui confère aux entrepreneurs étrangers une sécurité légale mais aussi politique.

Points clés pour les entrepreneurs :

  • Système d’imposition simple et compétitif
  • Flat-tax sur les revenus versés
  • Système d’imposition sur les sociétés : bénéfices non distribués exemptés d’imposition (0%)
  • Capital minimum de 1 EUR pour une société type SARL
  • Les impôts locaux jouent un rôle insignifiant dans le système d’imposition des pays baltes
  • Administration entièrement digitalisée. Les chefs d’entreprises peuvent compléter et corriger eux-mêmes leur bilan annuel
  • TVA : le taux standard est respectivement de 20% (Estonie) et 21% (Lettonie, Lituanie), les entreprises bénéficient également d’un taux réduit de 9% sur un nombre varié de produits

En conclusion et sans conteste, c’est donc bien à l’Est que le soleil se lève pour les entrepreneurs, dans ces trois pays qui ambitionnent aujourd’hui de devenir le nouvel hub technologique incontournable en Europe du nord.

Article rédigé par Capitaleo

Leave a Reply

Informations et devis immédiat    ou +33 4 28 29 93 31